Le GEM, Groupe d’entraide Mutuelle

Se responsabiliser, reprendre une confiance en soi souvent fortement ébranlée par les difficultés rencontrées par les personnes porteuses de TSA.

Les Groupes d’Entraide Mutuelles (GEM) et notamment les GEM TSA, qui nous intéressent plus particulièrement ici, ont une structure associative Loi 1901. Ils sont portés par et pour des usagers porteurs de TSA qui s’appuient sur le principe de pair-aidance.

PAIR-AIDANCE

« Lorsqu’une souffrance psychique survient, nous pouvons avoir le sentiment d’être seuls avec notre ressenti.  Nous pouvons aussi nous trouver démunis pour faire face aux exigences de la vie quotidienne. Dans ces situations, échanger avec des personnes qui vivent une expérience équivalente, ou l’ont vécue par le passé, peut être d’une grande aide. Leur parler, ou bien échanger des messages avec elles, peut nous permettre de comprendre ce qui nous arrive et de trouver du soutien. Les personnes partageant le même type d’expérience sont appelées, en langage courant, des pairs/paires. Dans la santé mentale, l’entraide entre pairs s’est beaucoup renforcée ces dernières années. Elle se fonde sur le partage de l’expérience de chacune et de chacun. La personne échange avec les autres sur  la compréhension de sa situation et la recherche de solutions aux problèmes qu’il ou elle rencontre. psycom.org

Un GEM est organisé autour d’un local d’accueil, espace pensé et organisé au quotidien par les adhérents eux-mêmes, avec l’aide d’animateurs salariés et bénévoles.

En général implantés au cœur d’un système social, ils permettent aux personnes avec TSA de se retrouver, de s’entraider au quotidien et d’organiser eux-mêmes des activités pour eux-mêmes visant au développement personnel, à passer des moments conviviaux,  à échanger et à créer des liens :

  • activités artistiques comme la peinture, la sculpture, le théâtre, la photographie,
  • ateliers informatique,
  • ateliers de cuisine, de relaxation,
  • ateliers d’écriture,
  • réunions festives, sorties culturelles, loisirs, voyages ou toute autre activité spécifique entrant dans le cadre de leur projet d’entraide.
  • etc.

À la différence des hôpitaux de jour ou des CMP, il n’y a ni psychiatre, ni psychologue, ni thérapeute et les GEM sont des lieux non médicalisés.

Informations GEM sur le site du GNCRA
Informations GEM sur le site de Psycom

GEM, document de synthèse du GNCRA

Partagez cet article