Projet APA 2018-2019
Activités physiques adaptées

Un projet APAR reliant Sport Santé et Autisme
né d’une forte demande parentale

Déjà très active quant à l’aide aux familles l’APAR a souhaité élargir son offre loisir en proposant des activités sportives régulières durant l’année, pendant la semaine et à la demi-journée afin de compléter la prise en charge des jeunes. 

0 heures
dispensées en 2018
0 jeunes
en ont profité

Activités physiques adaptées
Objectifs et bénéfices

Les activités physiques et sportives apportent des bénéfices aussi bien sur le plan corporel que cognitif chez les personnes atteintes de troubles autistiques : capacité chez le jeune à intégrer, adapter, réguler, moduler ses conduites et ses comportements dans le cadre de l’activité, et une amélioration sensible de leurs facultés attentionnelles et d’attention conjointe.

Ces pratiques en milieu ordinaire, en lien avec les partenaires médico-sociaux, apportent aussi des bénéfices plus larges pour le jeune : épanouissement, plaisir, affirmation de soi, autonomie. La population cible de notre projet concerne des jeunes à partir de 5 ans jusqu’aux jeunes adultes, en demande d’activités physiques adaptées et résidant dans les Bouches-du-Rhône et plus spécialement ceux dont la prise en charge hebdomadaire est partielle.

La prise en charge est individualisée pour sécuriser et adapter au maximum le travail, mais l’objectif, en fonction du niveau cognitif du groupe, est aussi de créer une relation entre les jeunes ou entre un adulte et un jeune.
La volonté de l’association n’est pas exclusivement de proposer du sport loisir, mais d’utiliser le sport comme un outil à visée thérapeutique. Pour cela, la pratique sera évaluée non seulement sur le plan sportif, mais également sur celui de la rééducation des déficits liés à l’autisme.

Le constat

Dans un contexte de contrainte budgétaire, au risque de l’utopie, il faut malgré tout souligner des lacunes de l’offre en accueil pour enfants avec handicap, pour tenter de les combler. Il est anormal qu’entre 1100 et 1400 enfants attendent une prise en charge adaptée, et que ces mêmes enfants l’attendent plus de 16 mois en moyenne.
CREAI PACA et CORSE
Rapport 2015 Offre et besoins BDR- Extrait de la conclusion

Comme le souligne en 2015 le CREAI, les établissements médicaux-sociaux ne couvrent pas l’ensemble des besoins. Les établissements sanitaires et les prises en charge scolaires ne donnent pas à tous les jeunes une prise en charge complète dans la semaine. Certains enfants ou jeunes adultes passent beaucoup de temps à la maison sans prise en charge particulière. Beaucoup de familles sont en recherche de solutions de loisirs et de sport pour leur enfant et de fait beaucoup nous ont  sollicités pour mettre en oeuvre des activités sportives régulières durant l’année.

Il est en effet difficile pour ces jeunes d’être intégrés dans des clubs sportifs ordinaires du fait de leur particularité de communication, de compréhension de l’environnement et des règles sociales.

Plusieurs scientifiques, spécialistes de l’autisme, insistent maintenant sur l’importance de l’activité physique chez une personne atteinte  de troubles autistiques, notamment au niveau de la structuration spatiale, de la prise de conscience du schéma corporel et de l’environnement, du travail sur le partage et la gestion émotionnelle, du  dépassement de soi, de la motivation intrinsèque…

Jean Massion, éminent membre historique de notre association exprimait ainsi tous les bienfaits du sport pour la personne handicapée avec autisme.

[…] On peut rejoindre les analyses de Therme (1992) et de Eberhard (1999) pour distinguer quatre niveaux où les activités physiques et sportives peuvent être bénéfiques pour le sujet handicapé.
Un premier niveau est celui de la forme physique de la personne sur laquelle l’activité physique et sportive exerce son effet. L’exercice permet d’améliorer l’endurance et l’état général de l’individu notamment sur le plan de ses capacités cardio-vasculaires. C’est particulièrement important pour les adultes handicapés sédentaires. […] Un second niveau est celui de l’apprentissage de fonctions sensori-motrices et cognitives, qui, du fait du handicap, n’ont pu atteindre un niveau satisfaisant. […] Un troisième niveau est le niveau social. Il concerne la communication verbale et non verbale, les interactions entre les individus d’un groupe et le partage des émotions par l’intermédiaire de postures, de mimiques, du regard. […] Enfin, un dernier niveau est de nature hédonique, celui du plaisir que procure le jeu qui accompagne le sport, et de ce fait accroît la qualité de vie…

Jean Massion, président d’honneur de l’association APAR,
dans Le Bulletin scientifique de l’ARAPI – numéro 16 – décembre 2005

En pratique…

L’encadrement est assuré par des professionnels issus de la filière APAS (Activité Physique Adaptée et Santé).

Les séances sont de deux ou trois heures, deux sports y sont pratiqués. Un gouter et un temps de déplacement entre les différents lieux de pratique permettent une pause au milieu de la séance.
Pour cette année 2018-2019, plusieurs sports sont pratiqués : natation, roller, vélo, escalade, gymnastique, fitness, badminton, sport de combat, marche, parcours moteurs, basket…….

Il existe plusieurs lieux de pratique pour s’approcher au plus près du domicile des familles : Marseille Sud et Nord, la Ciotat, Gémenos, Bouc-Bel-Air, Cassis, Cuges, Aubagne.

Le coût des séances est de 40 € pour trois heures (hors entrée payante sur les sites de pratiques).

Pour une demande de renseignements, utilisez notre formulaire en ligne,

ou contactez l’un de nos responsables :

Responsable APA : Amandine Giovagnini  •  06 99 90 05 68    

Responsables APAR :
Bernadette Salmon • 06 75 07 39 72
Germaine de Lisle • 06 37 11 49 46

110 € de soutien
=
3 heures d’APA

Je représente une entreprise, nous pourrions envisager de soutenir votre action au profit des jeunes avec autisme de la Région et d’intégrer votre pool de partenaires.

Ils nous soutiennent

Institutionnels ou privés, nous avançons grâce à eux dans chacune de nos missions, chacune de nos actions au service des personnes avec autisme. Nous les citons dans chacune de nos communications et lors de nos événements.

Rester au contact…

Grâce au formulaire en ligne ci-dessous, vous pouvez nous faire parvenir un message et vous inscrire sur notre base de données informations & newsletter.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

L'indicatif téléphonique de votre pays :

Votre prénom (obligatoire)

Vous êtes :

Votre téléphone :

Renseignements complémentaires facultatifs qui pourraient nous aider à vous répondre.


Précisez le sujet de votre message :

Précisez la raison de votre prise de contact

This site is protected by reCAPTCHA and the Google
Privacy Policy and
Terms of Service apply.

Adresse :

Code Postal :

Ville :


Association Prévention Autisme Recherche
ASSOCIATION Loi 1901
Siège: 195, avenue de Provence,
13300 Salon de Provence
Tél./FAX : 04 90 59 34 73
CONTACT MAIL