Description du projet

Le réseau européen de formation REPAIRS, financé par l’Union européenne, vise à améliorer l’efficacité de la rééducation concernant la restauration et l’amélioration de la capacité fonctionnelle et de la qualité de vie des personnes ayant un trouble du mouvement ou un handicap lié à la perception et à l’action.

REPAIRS est un réseau européen de formation (ETN) dans le cadre du programme H2020 Marie Sklodowska-Curie Innovation Training Network, financé par l’Union européenne. 

REPAIRS vise à améliorer l’efficacité de la rééducation qui concerne la restauration et l’amélioration de la capacité fonctionnelle et de la qualité de vie des personnes ayant un trouble du mouvement ou un handicap lié à la perception et à l’action

À cette fin, REPAIRS combine des connaissances issues de la recherche fondamentale sur la façon dont les individus réapprennent la perception et l’action avec une pratique de réadaptation de pointe utilisant une perspective systémique.

15 chercheurs débutants (ESR) seront employés en tant que doctorants dans le réseau REPAIRS couvrant un large éventail de disciplines, allant de la science du mouvement humain, de la réadaptation, des sciences du comportement, de l’ingénierie, de l’apprentissage automatique, modélisation mathématique au niveau neuronal et comportemental, à la philosophie.

Le réseau REPAIRS se compose de 20 partenaires (partenaires académiques, partenaires cliniques, partenaires industriels et organisations de patients) pour fournir une formation par la recherche innovante, préparant les ESR à devenir la prochaine génération de chercheurs universitaires et entrepreneuriaux créatifs, innovants et de premier plan.

L’Association APAR est honorée de faire partie de ce pool de partenaires et y amènera sa connaissance de l’autisme et son expérience de terrain.

0 jeunes chercheurs doctorants
recrutés en 2021
0 projets ESR* en cours
* Enseignement Supérieur Recherche

REPAIRS vise à améliorer la formation en rééducation des troubles du mouvement et des handicaps liés à la perception et à l’action, en exploitant une perspective systémique. Dans cette perspective, on considère que la perception et l’action dans le comportement quotidien émergent d’interactions mutuelles non linéaires entre ses éléments constitutifs. Pour exploiter pleinement l’approche systémique, REPAIRS étudie les interactions entre quatre niveaux du cycle perception-action: niveau du cerveau, niveau des muscles et des articulations, niveau agent-environnement et niveau social. Les connaissances sur ces interactions sont intégrées aux connaissances sur la traduction des connaissances fondamentales en applications cliniques générées dans les domaines cliniques, technologiques et philosophiques.

Dans les projets ESR (Enseignement Supérieur Recherche), REPAIRS révèle d’abord un nouvel aperçu du réapprentissage de la perception et de l’action (chez les personnes sans trouble du mouvement). À cette fin, les ESR exploitent la théorie des systèmes dynamiques et la psychologie écologique pour comprendre les interactions et les relations entre les niveaux qui composent le cycle perception-action. Ensuite, ces connaissances sont intégrées aux connaissances de réapprentissage dans les populations cliniques pour développer une série de nouvelles pratiques cliniques. Chacune de ces pratiques cliniques sera appliquée à une population clinique différente.

Les populations cliniques suivantes seront au centre de l’étude dans REPAIRS:

  • les adultes souffrant d’un accident vasculaire cérébral,
  • les personnes atteintes d’une lésion du ligament croisé antérieur (LCA)
  • les personnes ayant une endoprothèse du genou,
  • les personnes ayant une déficience visuelle,
  • adultes atteints de schizophrénie,
  • les enfants et les adultes diagnostiqués avec un trouble du spectre autistique (TSA),
  • les enfants ayant reçu un diagnostic de trouble de la coordination du développement (TAC).
Tous les détails sur le réseau REPAIRS

REPAIRS recrute 15 thésards

Je suis doctorant, intéressé par l’offre…