Le « référent handicap » en entreprise ou institution : rôle et qualités

Textes de référence :
– Loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des chances, de la participation et de la citoyenneté des personnes handicapées

– Décret n°2006-26 du 9 janvier 2006relatif à la formation professionnelle des personnes handicapées ou présentant un trouble de santé invalidant pris en application de l’article L. 323-11-1 du code du travail (obligation pour les organismes de formation d’adapter les modalités de la formation aux besoins du public handicapé)

– Article L.5212-13 du code du travail modifié par la loi n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 relative aux bénéficiaires de l’obligation d’emploi

– Loi n° 2015-988 du 5 août 2015 ratifiant l’ordonnance n° 2014-1090 du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d’habitation et de la voirie pour les personnes handicapées et visant à favoriser l’accès au service civique pour les jeunes en situation de handicap.

Le réfèrent Handicap (RH) en entreprise ou dans les établissements de la fonction publique est le garant de la réussite du parcours professionnel de la personne en situation de handicap dans le cadre du droit commun, en agissant sur les freins tout au long de la formation.

Ses missions

Accueillir et Informer la personne

Le RH met en place les conditions d’accès à la formation, et ce, en accueillant et accompagnant (directement ou non), la personne en situation de handicap, en amont, si besoin, dès l’inscription, à l’entrée en formation, et tout au long de la formation.

Organiser la mise en œuvre du parcours de formation

Le RH , en collaboration avec la chargée de mission de formation, s’applique à sécuriser le parcours de formation. Il est attentif aux évolutions possibles du handicap.

  • Il évalue les conséquences du handicap, les relations avec les autres stagiaires et le formateur.
  • Il reste à l’écoute et fait le lien avec le formateur.
  • Il s’assure de la mise en place d’éventuels aménagements par exemple : plannings, supports pédagogiques,
  • Le RH est l’interlocuteur à privilégié et la portée de son action repose sur sa visibilité vis à-vis du public et des partenaires.

Sensibiliser et conseiller les équipes en interne

Le RH, en position de conseil, est source d’information pour l’équipe et oriente vers et/ou mobilise les ressources existantes.

Assurer le lien avec les partenaires

Le RH n’est pas un spécialiste du handicap et mobilise donc les ressources extérieures, spécialistes du handicap, conseillers en évolution professionnelle, mission d’appui du Conseil Régional «Handicap, Formation et Apprentissage » …

Se former et assurer une veille sur le handicap

Le RH est formé pour conseiller et mobiliser les ressources nécessaires. Il actualise ses connaissances et entretient les compétences acquises au fil des différentes situations accueillies. Il participe à la vie du réseau régional des référents handicap.

Qualités spécifiques

Au-delà de l’écoute, du soutien, de la disponibilité et de la réactivité nécessaire, le RH doit disposer de capacités d’adaptation et de mise en lien avec différents interlocuteurs, partenaires, équipes, stagiaires .

APAR FORMATION

Partagez cet article